Tanagore (Jacques Lecuyer)

BIOGRAPHIE
Avec 40 métiers à la clef, 40 mystères, il
m’est difficile de dresser un ordre, un plan, dégager
une biographie cohérente… peut-être un
sens… Les souvenirs s’entrechoquent, métiers
d’ombres ou de lumières. Tous méritent en tout
cas le respect !
Quel lien entre un technicien de surface,
travaillant la nuit à gratter les résidus de petits
beurres incrustés sous les chaînes de montage, et
un directeur de stage d’assistantes de vie ? Quel
lien entre stewart de nuit pour la Compagnie
Internationale des Wagons-Lits et agent technico-
commercial pour la téléphonie en folie des années 2000 ? La communication
certainement !
Au début, j’ai commencé par le social, animateur dans un foyer de jeunes
travailleurs, ensuite éducateur, formation en cours d’emploi, après cinq ans de service
ininterrompu et diplôme en poche, désir d’aller voir ailleurs… Je suis alors
monté à Paris pour faire du cinéma : cours de théâtre et de chant, figurations et
rôles, de belles rencontres humaines, ensuite des alternances continuelles entre
publicité, commerce, service santé et d’autres secteurs les plus divers. Périodes de
chômage mises à profit pour reprendre des études : obtention du diplôme d’État
relatif aux fonctions d’animation (DEFA) qui m’a permis d’être cadre pendant plus
de dix ans dans le secteur social. Retour ensuite dans des domaines plus artistiques
: production de spectacles à Paris, création du Cabaret « L’Ourse Bleue »
notamment. Entre-temps, deux mariages, deux enfants qui m’ont fait grandir, sans
compter toutes les rencontres qui m’ont forgé. En clair, une vie que je continue
d’explorer avec bonheur et surprises, à Nantes cette fois-ci, depuis quinze ans.