L’hivers se reconnaît souvent dans le portrait tourmenté que font en lui les vagues. Les étoiles trempent leurs yeux dans les remous quand elles peignent nos amours.5

L’hivers se reconnaît souvent dans le portrait tourmenté que font en lui les vagues. Les étoiles trempent leurs yeux dans les remous quand elles peignent nos amours.5

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − quatre =